1/12

La douleur n'est qu'une information

 

Une pièce pour une comédienne-mime, deux musiciennes et un sac poubelle

 

Création 2013 | 30min | TOUT PUBLIC | Fixe

 

Une femme sort sa poubelle. Elle contient toutes les lettres qu’elle a écrites, qu’elle a reçues, de ses amoureux, de ses amants de ses amours… Doit-elle jeter cette poubelle ? Le peut-elle ? Tourmentée de questions laissées sans réponses, son précieux fardeau la conduit dans un périple improbable où l’on ne distingue plus très bien qui contrôle qui. L’espace public deviendrait cet infini livre ouvert, cette lettre vierge sur laquelle elle pourrait déverser et crier tout son amour.
Deux musiciennes, anges gardiens et complices sont les équilibristes de ce monde glissant, entre le réel et la fiction.

Un voyage dans le cœur et l’esprit d’une héroïne romanesque où mime, théâtre d’objet, danse et musique live s’entremêlent pour mieux conter nos petites contradictions, nos ironiques et tendres paradoxes.

 

La douleur n’est qu’une information est l’exploration de l’univers intérieur d’un personnage féminin inspiré des héroïnes romanesques. Tourmentée, passionnée, idéaliste, naïve et sensuelle, cette femme aussi fragile qu’entière tente de se débarrasser du passé pour écrire avec les présents les contours d’un monde nouveau. En exposant son désir et ses questionnements, en partageant ses joies, ses peines et son exaltation, elle emporte les spectateurs dans un voyage émotionnel et ennivrant. Habitée par ses pensées contradictoires, les objets qu’elle rencontre alors l’entrainent dans le tourbillon joyeux et ascensionnel d’une correspondance endiablée. L’ambiguïté du «qui manipule qui» révèle au bout du compte que la fin d’une histoire est en fait le début d’une autre, qu’une petite mort est une renaissance.

 

Ecriture & Interprétation Lilou Des Bois | Création Musicale & Interpétation 32 (ClR & Mélou) | Texte Ben Herbert Larue | Complicité artistique Clément Chaboche

 

Partenaires | Chapiteau Méli-Mélo,  Le théâtre Robert Auzelle , Le Théâtre du P’tit Ouest